sushi

Un changement de vie durable

10 mai 2015 , Catégorie: Healthy , Avec: 0 commentaire
0

Alors oui c’est sûr, le plus dur c’est de s’y mettre ! De décider de changer les choses.Mais il faut aussi tenir dans la durée pour avoir un résultat à long terme. Un réel changement de vie.Pour cela, je vais partager avec vous les petites astuces qui m’ont aidées à tenir le coup !
Dans mon cas, le plus dur était de laisser tomber le grignotage et les restaurants.

1. Le grignotage

Déjà faire 4 repas (petit-déjeuner, déjeuner, goûté, dîner) par jour évite d’avoir envie de grignoter c’est sûr. Mais on sait tous que l’on ne grignote pas parce que l’on a faim la plupart du temps mais, par gourmandise.
Alors, j’ai cherché des astuces, des produits que je pouvais grignoter sans trop culpabiliser.
En cas salé ou sucré :

    • les crudités telles que tomates cerises, baby carottes (rien que le nom est mignon),
    • le surimi,
    • les galettes de céréales : à toute heure de la journée. Seule ou tartinée de beurre de cacahuète, houmous, avocat….
    • Les sucettes : oui c’est étrange mais j’adore finir un repas par du sucré et l’avantage c’est qu’une sucette peut être peu calorique et occupe quelques minutes ce qui est top !

2. Les petits plaisirs

Il faut trouver des repas que vous aimiez avant et que vous pouvez intégrer avec quelques ajustements dans votre nouvelle routine. Des pâtes à la bolognaise, du carpaccio, des tomates farcies, ….
Le plus simple est de se faire plaisir le midi et de manger léger le soir. C’est tout à fait possible de maintenir ainsi les 1200 calories.

3. Le japonais

Bon il faut aimer mais moi j’adore et ça m’a vraiment aidé ! Les fois où je n’avais pas envie de me faire à manger, de me faire plaisir, je me faisais livrer des sushis. Alors attention bien sûr c’est calorique mais c’est équilibré, féculent, poisson, … Il ne faut pas en abuser mais c’est un bon moyen de se faire plaisir sans tomber dans les pizzas, les burgers….

4. Le repas Libre

Une fois la phase d’attaque finie, pour moi, environ 3 semaines/ 1 mois, je me suis accordée un repas libre par semaine. Alors je peux vous dire que vous allez y pensez toute la semaine ! Contrairement à avant où j’allais au restaurant régulièrement par habitude. Là ça devient quelque chose d’important. Ça se réfléchit et surtout ça s’apprécie de manière totalement différente. Chaque semaine c’est un peu un repas de fête.
Vous vous dites déjà je vais me faire une orgie de bouffe entrée, plat, fromage, dessert, vin, mais n’exagérez pas de toute façon je vous assure que quand on mange léger toute la semaine on n’y arrive plus !

Voilà pour mes petites astuces, le rythme est plus facile à tenir et ça m’a permis de continuer à maigrir.

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Hélène

Blogueuse

J'ai 34 ans, je suis originaire de Toulouse, la ville rose et j'habite maintenant la belle ville de Montpellier.